ITÀN JÓ // Création en cours


Projet de création 2018
Tout public - 1h à 1h30

Conférence dansée sur les danses sacrées noires brésiliennes

Direction artistique, voix et danse :
FANNY VIGNALS
Photographies :
PIERRE VERGER ©
Collaboration musicale : 
JONATHAN EDO

Création lumière et vidéo :
FLORENT PENIDE

Scénographie, arts plastiques :
LUCIE GAUTRAIN

Costumes :
AURÉLIE COPPALONI

PROJET EN COURS DE CRÉATION
Partenariat avec la Fondation Pierre Verger (Salvador De Bahia)

ITÀN JÓ, "le mythe dansant" en yoruba, est un projet de création au croisement de la performance, de la conférence dansée et du spectacle. Au delà du désir de partager sa recherche sur les danses issues du Candomblé, culte brésilien aux origines africaines, Fanny Vignals souhaite poursuivre son exploration des limites entre les formes artistiques. Elle cherche à déveloper un univers où la sensation de représentation se transforme, se meut et se déplace vers d'autres modes de relation.

Ces danses mythologiques, chargées de symboles et d'éléments ainsi que d'une histoire de résistance et de résilience, s'ancrent dans un rapport au corps puissant et interne. Elles constituent le sujet sur lequel nous posons un regard sensible et politique. Mettant en exergue cette nouvelle transformation du geste, ce nouveau cheminement, ce déplacement d'un corps culturel à l’autre, ce passage de l’initié-e à la danseuse-chercheuse, ce travail questionne activement la notion d’appropriation culturelle.

La question de l'altérité anime profondément ce projet qui s'inscrit dans une réflexion plus large sur la place de l'art dans nos sociétés occidentales.

 

Pour chaque représentation le montant des droits à l'image sera reversé à l'Espace Culturel de la Fondation Pierre Verger, espace destiné principalement aux enfants et adolescents de la communauté de Vila América de Salvador Da Bahia. http://pierreverger.org

 

Présentation d'une 1e étape de recherche le 9 octobre 2016 au Théâtre du Cormier, Cormeilles-en-Parisis (95), dans le cadre d'une action cuturelle auprès des 4e du collège Daguerre :

Photos de Daniel Nicolaevsky