NTÉFI


 

Recherches et performances
2015 - Tout public

Duo dansé pour deux percussions
 

Conception
 et interprétation
FANNY VIGNALS et ANA PI

Regard dramaturgique et vidéo
MAXIME FLEURIOT

 

 

NTÉFI place le tambour sur cadre, une des formes les plus archaïques de percussion, au centre du jeu chorégraphique. Deux femmes donnent corps aux héroïnes, déesses, sages-femmes, gitanes errantes et enfants qui l’ont accompagné à travers époques et territoires. Ses multiples sonorités qui cadencent les migrations, créent la fête ou apportent la guérison, rythment leurs déplacements intimes et convoquent leurs mémoires.

 

 

 

Images de la captation de "Danser l'invisible", film de Maxime Fleuriot,
et de la performance à la Festa da Boa Morte, sur invitation de 
la CASERAFRO, aux II Encontros de Religions Afro Brasileiras do Recôncavo // Voir l'article de Bahia Recôncavo
Août 2015 - Cachoeira - Bahia - Brasil

© Jonathan Marçot - Ana Pi

 

 

Ce projet a bénéficié d'un soutien à la recherche de 
l'Espace Culturel de la Fondation Pierre Verger (Salvador - BR), 
de mises à dispositions de studios du 
Centre national de la danse (Pantin), du Centre des Amandiers/Mairie Paris 20e, et de la Maison du Développement Culturel de Gennevilliers (FR).